Shama Sqalli Hypnose, Hypnothérapeute à Paris 13

Parmi les sujets qui reviennent le plus souvent en séance, il y a la performance. Notamment la performance sportive, ou artistique, ou tout simplement professionnelle. 

Je suis toujours curieuse de savoir ce qui amène ces personnes dans un cabinet d'hypnose, et le plus souvent, ils me racontent les histoires incroyables de personnes qui ont réussi à surmonter leurs difficultés grâce au mental. 

J’aime alors leur évoquer certains exemples de personnes inspirantes telles que Gail, soixantenaire américaine qui, suite à un accident, devait perdre l’usage de ses jambes. Aujourd’hui, non seulement elle marche, mais participe à des compétitions d’haltérophilie. Ou encore Axel Allétru, jeune français champion de BMX et de motocross, qui se blessa gravement en 2010 suite à une chute de moto. Les médecins ne lui laissaient aucun espoir de pouvoir marcher à nouveau. Mais c’était sans compter la force de caractère d’Axel, qui a utilisé le pouvoir de l’imagerie mentale pour remarcher aujourd’hui.

 

Qu’ont-ils en commun ? Et bien, 3 éléments que j'aborde en séance :

 

  • Est-ce que vous êtes convaincus que vous pouvez y arriver ?

Avez-vous déjà entendu parler de l’effet Bannister ?

Jusque dans les années 50, il était admis dans la conscience collective qu’il était impossible de courir 1 mile en moins de 4 minutes. Mais en 1954, le jeune Roger Bannister réussit l’incroyable performance de le courir en 3’59 ! Dans l’année qui a suivi, une centaine d’athlètes avaient réussi le même exploit.

L’impossible était devenu possible dans l’inconscient général et les limites furent redéfinies. Ceci est d’ailleurs valable dans tous les domaines de la vie. 

Et vous, quelles sont réellement vos croyances ? 

 

  • Rendre l’impossible possible

Notre mental peut réellement nous jouer des tours. Je me souviens qu'en cours d'EPS au lycée, nous avions au menu le saut de haies. Pendant tout le trimestre, j'ai réussi à sauter les obstacles sans souci. Sauf que le jour de l’examen, le prof décide de remonter les obstacles de quelques centimètres. Une hauteur qui n'était pas censée m'arrêter. Mais quelque chose s’est bloqué à l’intérieur de moi et j’étais persuadée de ne pas pouvoir y arriver. Devant chaque obstacle, j’étais à 2 doigts de faire ça : 

Parfois, je repense à cette histoire et je me demande ce que j’aurais fait si j’étais venue me voir en cabinet. J’aurais certainement approché la question de la manière suivante : Et si on parlait de saut en longueur plutôt que de saut de haies ? Est-ce que ces quelques centimètres auraient changé quelque chose ? Certainement pas ! J’aurais visualisé l’obstacle à l’horizontal, effectué ma séance d’hypnose en remettant en perspective ma vision des choses : appréhender la longueur plutôt que la hauteur. Je me serais vue en train de franchir cet obstacle sans difficulté, sans peur.

Il est donc possible d’aider quelqu'un soit en lui montrant que l’impossible a déjà été réalisé, soit en remettant en perspective sa définition de l'impossible - non pas simplement pour penser différent, mais pour ressentir les choses d’une autre manière.

 

  • Trouver l’état de performance optimal

Lorsqu’un de mes clients est revenu d’une de ses compétitions heureux et fier de l’avoir remportée, il m’a dit que cette victoire avait un sentiment de familiarité, comme s’il l’avait déjà vécue. 

Après tout, peut-être que c’était le cas, d’une certaine manière. C’est ce que certains appelle être « in the zone ». Quand on est dans un état de concentration tel que l'on ne fait plus qu’un avec la compétition, le jeu, l’art, la performance et qu’on a l’impression d’être complètement à sa place. 

La familiarité provenait certainement aussi du fait qu'il ait vécu la compétition sous hypnose avant. Il a pu ressentir la préparation, le déroulement, les émotions qui en découlaient, la force que cela nécessitait ...

En somme, quand on est « in the zone », la performance, l'analyse et le contrôle disparaissent. Au final, l’objectif est de laisser tomber toute notion de performance, pour paradoxalement atteindre sa performance maximale. 

 

Quel drôle de paradoxe n’est-ce pas ?

 

Cet article vous a plu ? Vous pensez qu'une personne de votre entourage aurait besoin de le lire ? Alors, n'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux, c'est par là -->


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.