4 rue Jonas, 75013 Paris

Shama Sqalli Hypnose, Hypnothérapeute à Paris 13

06 51 05 53 85
 

Shama Sqalli Hypnose, Hypnothérapeute à Paris 13

Phoenix Capacity® : régénération intérieure à Paris 13

La Méthode Phoenix Capacity® (MPC) est une méthode qui s'appuie sur l'activation mentale de vos ressources internes, en découvrant tout le potentiel et la sagesse du corps dans le but de la régénération physique, mais également de la cohérence émotionnelle et l'harmonisation mentale.

Il s'agit là de reconnecter corps et esprit, qui sont indéniablement liées et ce dans le cadre de problématiques autant physiques, émotionnelles ou encore mentales.

Parce que nous avons oublié cette capacité naturelle que nous avons TOUS de réussir à faire se rencontrer imaginaire et régénération. Combien de fois avez vous entendu parler de guérison spontanée ? Ou d'une personne de votre entourage dont les angoisses se sont manifestées physiquement ? Notre imaginaire est autant capable d'accélérer nos processus internes de réparation, que de les bloquer.

 

Laissez-moi vous raconter l'histoire de ce monsieur dont le pouvoir de son esprit a réussi à le guérir ... avant de l'emporter en 48h. 

1957, Long Beach, Californie. M. Wright est atteint d'un lymphome en stade terminal, il n'a que quelques jours à vivre selon son médecin Dr. West. M. Wright entend parler du Krebiozen, un médicament encore au stade expérimental, non approuvé par les autorités. Il supplie son médecin de lui administrer. Dr. West cède et s'attend à ne plus revoir son patient. Quelle a été sa surprise quand il le retrouve quelques jours après en grande forme ! Le Dr. West continue donc les injections et après une nouvelle batterie d'examens, il constate avec stupéfaction que "les tumeurs ont fondu comme des boules de neige sur un fourneau brûlant".

Toutefois, 2 mois plus tard, M. Wright lit un article dans le journal qui remet en cause l'efficacité du Krebiozen. Il fait une rechute immédiatement. Dr. West ayant réalisé le pouvoir du mental de son patient, lui raconte que ce n'était qu'une histoire de mauvais dosage, et qu'il va pouvoir lui administrer une nouvelle version du médicament, avec une double dose. Il lui administre en réalité de l'eau simple. Vous l'avez deviné, M. Wright guérit à nouveau !

Malheureusement quelques mois après, M. Wright lit cette fois-ci le rapport officiel de l'Association Médicale Américaine qui rend son verdict au sujet du Krebiozen "c'est de la foutaise". Il meurt 2 jours après.

 

Moralité de l'histoire : au vu du lien évident corps/esprit, pourquoi ne pas favoriser un rapport plutôt positif entre les deux ? 

 

Il n'y a aucune limite au champ d'application de cette méthode. N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus, et explorons ensemble !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.